Impressions littéraires

« Le corps d’après » : Un territoire organique cartographié avec intensité

J'ai entendu parler du premier roman de Virginie Noar, Le corps d'après (Editions François Bourin), alors que j'étais encore enceinte. Il a vite fait partie des livres de la rentrée littéraire que je voulais absolument lire. Si je ne devais en dévorer qu'un seul ce serait celui-là. Je l'ai reçu quelques jours avant mon accouchement… Lire la suite « Le corps d’après » : Un territoire organique cartographié avec intensité

Publicités