Impressions littéraires

« Le chien de Madame Halberstadt » : Loufoque, drôle et diablement grisant

Cette couverture ! Je crois qu'une couverture ne m'a jamais autant donner envie de lire un livre. Un carlin patachon trônant tout simplement sur un fond blanc avec le titre du livre et son auteur en pastille. Simple mais terriblement efficace. J'ai souri. J'ai eu ce petit haussement de lèvres, très léger, mais suffisant pour… Lire la suite « Le chien de Madame Halberstadt » : Loufoque, drôle et diablement grisant

Publicités
Impressions littéraires

Olivier Bourdeaut : les opposés s’attirent dans « Pactum Salis »

J'ai découvert Olivier Bourdeaut grâce à l'émission de Frédéric Lopez, Mille et une vies ("De cancre à auteur à succès"). L'auteur y racontait son histoire, l'implication de son frère dans son travail d'écriture, le soutien de sa famille, son parcours d'écrivain semé d'embuches pour déboucher sur une première publication En attendant Bojangles, une merveille !… Lire la suite Olivier Bourdeaut : les opposés s’attirent dans « Pactum Salis »