Impressions littéraires

« Le corps d’après » : Un territoire organique cartographié avec intensité

J'ai entendu parler du premier roman de Virginie Noar, Le corps d'après (Editions François Bourin), alors que j'étais encore enceinte. Il a vite fait partie des livres de la rentrée littéraire que je voulais absolument lire. Si je ne devais en dévorer qu'un seul ce serait celui-là. Je l'ai reçu quelques jours avant mon accouchement… Lire la suite « Le corps d’après » : Un territoire organique cartographié avec intensité

Impressions littéraires

« Après la fête » : le roman d’une génération empreint d’une délicate poésie

Contactée par Anne et Arnaud pour découvrir le premier roman de Lola Nicolle, Après la fête, publié par Les Escales, j'ai sauté sur l'occasion. Une rentrée littéraire ne se fait pas sans jeunes auteurs qui passent le cap pour tenter de venir nous saisir, lecteurs et lectrices, avec cette petite crainte en tête, vais-je réussir… Lire la suite « Après la fête » : le roman d’une génération empreint d’une délicate poésie

Impressions littéraires

Cécile et les Beaujour : la bourgeoisie bretonne vole en éclat avec brio

Deuxième ouvrage lu pendant les longues heures passées à la maternité : Cécile et les Beaujour d'Eric Le Nabour édité chez Calmann Levy. Un auteur avec un sacré pedigree dont je n'avais jamais entendu parler. Une histoire de femmes qui m'a beaucoup fait penser aux Heures Solaires de Caroline Caugant mais dans un tout autre… Lire la suite Cécile et les Beaujour : la bourgeoisie bretonne vole en éclat avec brio

Impressions littéraires

« La vie rêvée des chaussettes orphelines » : un roman qui cache bien son jeu

Me revoilà enfin après une quinzaine de jours d'absence. Une petite pause pour la bonne cause puisqu'un futur lecteur a rejoint notre petite famille. Un passage plutôt long par la maternité propice à l'attente et donc à la lecture ! J'avais emporté avec moi trois ouvrages plutôt gros et j'ai très bien fait : Cécile… Lire la suite « La vie rêvée des chaussettes orphelines » : un roman qui cache bien son jeu

Impressions littéraires

« La dame de Reykjavik » : le découpage de l’intrigue nous entraine dans un train à grande vitesse

Roman policier ou thriller, je suis une adepte des auteurs français, anglais et américains. Les rares tentations vers d'autres nationalités, scandinaves notamment, ont fini par me décevoir. Mais la météo de ces derniers jours m'a vraiment donnée envie de partir en Islande avec Ragnar Jonasson. Avec déjà quelques romans policiers à son actif, il est… Lire la suite « La dame de Reykjavik » : le découpage de l’intrigue nous entraine dans un train à grande vitesse

Impressions littéraires

« J’irai revivre sous d’autres étoiles » : Une écriture empathique pour un roman initiatique

Je participe peu aux concours proposés par la communauté Bookstagram. Pas que j'y trouve aucun intérêt mais certainement parce que la chance n'est jamais au rendez-vous et ça ne date pas d'hier. Et puis, allez savoir pourquoi, quand Monsieur Littéraire (@monsieurlitteraire sur les réseaux) en a lancé un sur instagram en partenariat avec France Loisirs… Lire la suite « J’irai revivre sous d’autres étoiles » : Une écriture empathique pour un roman initiatique

Impressions littéraires

« L’Albatros » : Nicolas Houguet insuffle à son écriture une magie céleste et pose les accords d’une mélodie sincère

Ma première rencontre avec Patti Smith remonte à 2014. Il y avait alors une rétrospective au Grand Palais dédiée à Robert Mapplethorpe. A l'époque, je travaillais pour Arts Magazine et devais rendre un article pour l'édition du mois suivant. Je connaissais les deux artistes de nom sans jamais m'y être vraiment intéressée. Je me rappelle… Lire la suite « L’Albatros » : Nicolas Houguet insuffle à son écriture une magie céleste et pose les accords d’une mélodie sincère

Impressions littéraires

« Suivre les vagues » : La fraîcheur du changement plombée par les obstacles

Lire d'autres romans que les parutions des grandes maisons peut parfois faire du bien. Je l'avoue, je me frotte rarement aux éditions que je connais peu voire pas du tout. J'ai essuyé de nombreuses déceptions et ma curiosité à quelques peu tarie. Mais quand Anaïs W. m'a contactée directement pour me faire découvrir sa dernière… Lire la suite « Suivre les vagues » : La fraîcheur du changement plombée par les obstacles

Impressions littéraires

« Blood Sisters » : Jane Corry, une dentellière tissant avec fluidité les angles tranchants d’une sororité escamotée

Après La disparition d'Annie Thorne, me voici avec une nouvelle parution chez Pygmalion, Blood Sisters de la journaliste Jane Corry. Je n'ai pas lu son premier roman La femme de mon mari mais je peux vous dire qu'après avoir refermé son deuxième roman, je vais vite me le procurer. C'est une vraie partie d'échec qui… Lire la suite « Blood Sisters » : Jane Corry, une dentellière tissant avec fluidité les angles tranchants d’une sororité escamotée

Impressions littéraires

« L’Ivresse des libellules » : une écriture incisive qui écorce l’image du couple parfait

J'ai lu La délicatesse du homard de Laure Manel il y a quelques semaines déjà. Mes parents étaient en vacances chez nous et papa lisait en parallèle L'Ivresse des libellules publié chez Michel Lafon, le dernier né de l'auteure. Avant de repartir, il me le tend : "Tiens, je viens de le terminer je te… Lire la suite « L’Ivresse des libellules » : une écriture incisive qui écorce l’image du couple parfait