Autobiographie·Drame

« A la folie » : Joy Sorman déconstruit l’imaginaire collectif autour des HP

Pour celles et ceux qui n’auraient qu’une infime idée de ce qui se trame en HP ou bien comme moi qui n’a en tête que les clichés servis par les œuvres cinématographiques entre nid et coucou, ce livre ouvre les portes d’un univers insoupçonné. L’auteure a passé une année dans un HP à côtoyer les patients mais aussi l’équipe de la femme de ménage au psychiatre en passant par les stagiaires de passage
.
L’auteure apparait comme une petite souris, qui veille, observe, note avec un regard extérieur qui jamais ne juge, ni ne critique. Elle dévoile l’envers du décor, elle déconstruit l’imaginaire collectif pour nous offrir du réel. Il n’y a pas que des cris, de la bave, des crises, les yeux révulsés, la position fœtale contre un mur, les pilules planquées sous le matelas … Il y a une vie, une organisation. Entre ces quatre murs, c’est une petite société qui fait en sorte de rendre le séjour le plus agréable et le plus utile possible
.
Et quelle organisation ! Celui qu’il faut occuper, elle au contraire à qui il faut limiter l’accès aux ateliers puisque son traitement suggère l’ennui, il y a ceux à qui
on autorise la pause clope, le petit détour par la cafétéria et ceux qui n’y ont pas droit. Il y a les sorties encadrées au centre commercial et cette infirmière qui observe une patiente passée en revue avec une joie incontestée les produits de beauté. Oui mais voilà d’un coup si ce qu’elle trouve joli devient beau à ses yeux, c’est la crise. Tout est une question de mesures, de détails, de dosages, d’attentions, de parcimonie et de justesse. Un seul grain de sable et c’est tout le rouage qui se trouve chamboulé. Il y a aussi la difficulté de faire avec un personnel réduit et des moyens financiers en berne
.
« A la folie » est richement documenté. Loin d’un cumul informatif, ce livre se concentre sur le témoignage et l’humain, sur les sensations, les émotions. C’est le livre parfait pour ouvrir les portes d’un monde inconnu, pour le comprendre et l’apprivoiser

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s