Coup de coeur·Policier/Thriller

« Le poison du doute » : Un véritable page turner sur fond de familicide

Margaux Novak est en couple avec Philippe Novak. Le couple a un petit garçon, Romain âgé 7 ans. Tout va bien dans le meilleur des mondes. Ils sont amoureux, ont leurs rituels, leurs habitudes. Lui travaille dans une entreprise d’ébénisterie, elle, a monté un cabinet d’infirmière avec Virginie devenue sa collaboratrice et son amie. Mais un jour, Philippe est convoqué à la gendarmerie. Grosse surprise ! On le soupçonne soi-disant de cambriolage. Lui tombe complètement des nus et avec Margaux ils sont persuadés que l’histoire va se tasser. Mais le lendemain, Margaux apprend qu’en réalité Philippe a été convoqué à la gendarmerie pour une sombre histoire de familicide. Judith, une policière très investie, n’a pas enterré l’affaire Durieux-Jelosse, l’histoire de ce père qui a assassiné sa famille il y a plus de 10 ans. La policière est persuadée qu’Antoine Durieux-Jelosse est toujours en vie. Elle est persuadée que Philippe est Antoine Durieux-Jelosse.

Résumé : Dupont de Ligonnès, Godard, Romand… Autant de familles a priori sans histoires décimées par un père ordinaire. Et si, sans le savoir, Margaux Novak vivait avec l’un d’eux qui aurait refait sa vie ? La question donne le vertige… Surtout lorsqu’il n’y a rien pour le prouver, à part des petites habitudes, des petits riens… Et qu’à l’origine de ces accusations, il y a une policière prête à tout.

Comme Margaux, nous sommes pris d’un vrai doute, nous avons envie de faire confiance à ce personnage de Philippe qui semble mener une petite vie tranquille, ne ressemble en rien à un tueur d’enfants… Nous sommes ahuris et sommes persuadés que Judith fait de l’excès de zèle, qu’elle va vite se rendre compte de son erreur et que tout va rentrer dans l’ordre. Mais sans doute, y aura-t-il ce thriller ? Absolument pas. La couverture de Philippe va se craqueler petit à petit, le doute s’insinuer dans l’esprit de Margaux et dans le nôtre. L’auteur a construit son roman autour de trois femmes, de trois points de vue : Margaux, l’actuelle femme de Philippe, Judith, la policière, et Marianne, l’ex-femme assassinée d’Antoine.

Il avait endossé un rôle que tout le monde respectait, et que nombre d’assassins et de criminels avaient emprunté avant lui : celui de père. À vingt-cinq ans, il allait faire son entrée dans la cour des grands. Il leur montrerait à tous que lui aussi savait assumer des responsabilités.

L’auteur joue sur ce parallèle des points de vue, sur ce rapport particulier qu’elles entretiennent et ont entretenu toutes les trois avec ce monstrueux personnage. Nous menons nous aussi notre propre enquête, tentant les rapprochements entre Antoine et Philippe mais en vain … L’auteur nous pousse jusqu’au bout du doute. Ce thriller est un vrai coup de cœur, un véritable page turner. Le rythme est intense et la lecture addictive.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s