Historique·Policier/Thriller·Romance

« La chanson du rayon de lune » : Une histoire séduisante mais tirée par les cheveux

Entre roman historique et policier, La chanson du rayon de lune édité chez Charleston joue sur les deux tableaux, oscille entre présent et passé tissant le lien entre deux périodes au travers le personnage d’Amanda, une femme du XXIe siècle, entrepreneuse, vive et passionnée.

La rencontre entre notre époque et celle de Joséphine, le XIXe siècle, s’éveille lorsqu’Amanda découvre cachée dans sa cheminée une boîte contenant un paquet de lettres et une bague, le rayon de lune. Ainsi, elle va s’immiscer dans l’histoire d’amour d’Antoine et Joséphine, un jeune avocat et une « grisette » créatrice de bijoux en lisant leur correspondance.

C’est avec une grande émotion que je t’annonce mon mariage qui a lieu cet été à Deauville. Par respect pour celui qui m’a donné son nom, je ne peux plus continuer à te voir

En parallèle, elle va devoir faire face au décès soudain de son ex compagnon, avocat, dans d’étranges circonstances et faire l’objet d’une suspicion pour meurtre. Amanda pour se faire disculper va alors mener sa propre enquête délaissant sa société de bijouterie. Là encore, l’auteur multiplie les parallèles en dotant son personnage principal et son ancien amoureux des mêmes corps de métiers que ce couple des années 1900. Il est d’ailleurs assez aisé de se projeter dans cette période du passé et même passionnant d’imaginer la vie d’une grisette sans un sou séduite par un intellectuel, d’être témoin de cette différence de classe et l’impact sur leur vie intime.

Mais j’ai trouvé cette correspondance, ce parallèle entre les deux couples trop facile, manquant à mon sens de subtilité. J’étais curieuse de voir ce qu’elle allait faire de ces lettres mêlées à cette histoire de meurtre dans la cour de son immeuble, mais la surprise n’a pas été au rendez-vous. J’ai trouvé beaucoup de situations, de rebondissements tirés par les cheveux. Certains dialogues tombent à côté. Je me suis souvent dit qu’au regard de la situation, du moment le personnage ne pouvait pas tenir de tels propos ou utiliser ce vocabulaire à son époque.

Dans l’ensemble, le point de départ de l’histoire est attirant et séduisant mais les irrégularités, la construction et ces quelques incohérences n’ont malheureusement pas rendu ma lecture fluide et passionnante.

Mais je vous invite vivement à lire les retours des autres lectrices Charleston, certaines ont adoré ce roman et ont passé un excellent moment !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s