ITW / Oli Winward, illustrateur pour Gallmeister

J’ai découvert les éditions Gallmeister totalement par hasard, sur Twitter en scrollant le fil d’actualité. J’ai consulté leur site internet et me suis retrouvée face à un dilemne. Au lieu de « Quelles histoires ai-je envie de lire ? » j’avais plutôt en tête « Quelles couvertures ai-je envie d’avoir ? ». Et il semblerait que les adeptes de Gallmeister soient davantage des collectionneurs de couvertures que des collectionneurs d’histoires. Après moultes tergiversions, j’ai choisi Une journée d’automne de Wallace Stegner – saison du moment oblige. La critique arrivera très bientôt !

De ce fait, j’ai voulu en savoir un peu plus sur les illustrateurs, auteurs de ces créations qui nous attirent à ce point. J’ai donc jeté mon dévolu sur Oli Winward un ancien ingénieur qui officie chez Gallmeister depuis 2 ans maintenant avec une vingtaine de couvertures à son actif. Vous ne verrez pas son visage, il ne souhaite pas véhiculer son image.

Qui sont les illustrateurs et quels sont ouvrages qui vous inspirent ?

Mon enfance a été marqué par Quentin Blake, connu pour ses illustrations dans les livres pour enfants de Roal Dahl. J’admire depuis très longtemps Emiliano Ponzi qui vient juste de rejoindre l’équipe de Gallmeister. Il est brillant avec des idées nouvelles, son style est original et excentrique. Je m’inspire également de l’univers Disney et des cinéastes d’animation. Sans oublier l’art ! Je suis un très grand fan des dessins de Van Gogh mais mon artiste préféré reste le peintre Alex Kanevsky dont le travail est simplement beau.

Quels sont vos outils de travail ? 

J’ai appris à dessiner tout seul. Je suis allé à un cours de dessin d’après modèle une fois et je suis tombé amoureux de cette pratique. Dessiner est quelque chose qui demande toute une vie avant de le maitriser. Je me sens encore débutant alors que je voudrais déjà aller plus loin. Je travaille essentiellement au crayon sur papier, avant d’ajouter les couleurs sur ordinateur. Cet outil permet d’apporter rapidement des modifications si nécessaire.

De combien de temps avez-vous besoin pour réaliser une illustration ? 

Deux semaines est un rythme de travail satisfaisant. Une pour faire émerger les idées et une seconde pour créer le dessin final. Mais ce n’est pas toujours possible … Souvent je n’ai que peu de jours pour commencer et terminer le dessin.

Lisez-vous l’ouvrage avant de dessiner sa couverture ? 

J’essayais au début de le faire mais en réalité il n’y a pas assez de temps. Sauf pour Sikkwan Island que j’ai adoré ! Pour m’aider, je lis différents résumés de l’ouvrage et des critiques aussi. Gallmeister m’apporte en complément des indications sur les « sensations » de l’histoire. Ils me donnent des suggestions, certaines couleurs, l’humeur globale qui doit se dégager de la couverture … Mais je dois aussi venir avec des idées.

Quelle est votre couverture fétiche parmi toutes celles que vous avez réalisées ?

Sans aucun doute, Sukkwan Island de David Vann. C’est la plus conceptuelle que j’ai eu à réaliser et j’espère qu’elle intrigue assez les lecteurs pour les inciter à le lire ! D’ailleurs, il ne faut pas passer à côté de cet ouvrage … A mon humble avis !

Publicités

Un commentaire sur “ITW / Oli Winward, illustrateur pour Gallmeister

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :