Vagin Tonic / Un cocktail anatomique aux révélations atomiques

Avec Manon, la graphiste qui partage mon bureau, on arrive souvent le matin avec un livre en poche à prêter, à conseiller. La semaine dernière, on a chacune dégainé notre dernier coup de cœur. Elle, Vagin Tonic de Lili Sohn. Et moi, Chromatopsie de Quentin Zuttion.

Le soir-même, je l’ouvre et commence à le feuilleter dans le désordre. Le chaos ! Les infos, les dessins, les explications, les informations, les découvertes, les mœurs, les vérités, les couleurs … Suis submergée. Entre surprise, rire, étonnement, ahurissement … J’ai besoin de partager mes découvertes avec ceux qui m’entourent, en l’occurrence mes parents – présents ce soir là pour le diner et Benj, l’amoureux : « Vous ne devinerez jamais !!! », « Nooooon, mais maman tu savais toi que ….. », « Mais moi je pensais que … alors qu’en réalité … » Le manège a dû durer une petite vingtaine de minutes. J’ai senti que j’avais atteint les limites de leur attention, j’ai fermé Vagin Tonic pour le rouvrir dès le lendemain matin mais cette fois-ci dans l’ordre !

De nouveau la surprise ! En deux heures, c’était réglé, même si je pensais connaitre mon corps et ses interstices, j’ai malgré tout appris des choses sur moi, ma féminité, mes organes – non Laura le clitoris n’est pas juste un petit bouton qui provoque des merveilles -, les légendes, les découvertes à travers les siècles … Tout !

La seule question qui demeure : A qui s’adresse vraiment ce livre ? A certains moments, j’ai eu la sensation de lire le fameux Dico des filles qu’on a sûrement toutes eux à l’adolescence nourri d’informations dites « de base » qui me concernent beaucoup moins aujourd’hui. A côté de cela, il y a de vrais bijoux passés au microscope qui éveillent une curiosité intéressée avec humour, lâcher prise et légèreté – Oui oui, le col de l’utérus ressemble à un gland. WHAT ?! C’est pourtant bien vrai et j’en suis la première surprise. Ce col, notre col est d’ailleurs d’une circonférence vraiment ridicule.

Le livre de Lili Sohn permet de prendre du recul, d’opter pour un point de vue différent sur soi, son enveloppe et ce qui se passe dedans, avec pédagogie, malice et ironie. En gros, on regarde sous le capot avec une loupe sans se contenter uniquement du niveau d’huile et celui du liquide de refroidissement.

Il est très facile de le feuilleter et d’y piocher ce qui nous parle ou de zapper ce qui est acquis (exemple me concernant : les différents types de contraception). Une chose est certaine, ne faites pas l’impasse sur Vagin Tonic vous y apprendrez forcément quelque chose !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :